Le voyage et l’arrivée #3

Dans les épisodes précédents : avion, bateau, bronzage puis froid, icebergs, vélodrome, tabouret ( pourquoi pas?!), pas trop de dodo, baleines et hélicoptère qui se pose.

Avant de poser pied à terre, bagages et matériels divers embarqués avec nous sont déchargés à vitesse grand V par le personnel technique, rodé à l’exercice. Derrière, Anne-Gaëlle, ma prédécesseur, est là pour m’accueillir : quelle délicate attention !

Je pose pied à terre et Anne-Gaëlle (bonnet blanc) est là pour m’accueillir

Elle devient alors ma guide attitrée, me fait un rapide aperçu des lieux, me montre ma chambre, que je partage pendant la période d’été avec Clément, ornitholoque de l’équipe précédente et sur le départ. Je suis Anne-Gaëlle avec attention, détournant parfois le regard pour observer les dizaines de manchots Adélie à quelques mètres de nous, pas inquiets pour un sous par cette agitation, et qui faut le dire sont plus occupés à essayer de faire survivre leurs poussins. Cette année est une vraie hécatombe, nous y reviendrons…

Vue imprenable sur la banquise depuis ma chambre.

Je me pose alors quelques minutes dans ma chambre. Ce qui me marque d’abord est l’intensité du blanc qui nous entoure. Il est presque impossible au départ de regarder autour de soi sans de bonnes lunettes filtrantes. La vue de ma chambre est imprenable : « p…. je suis en Antarctique, truc de dingue ! » est la première chose qui me vient à l’esprit! Pas très classe peut-être mais je ne vais pas mentir pour me la jouer philosophe, j’aurai tout le temps pour partager de vraie réflexion sur mon expérience. J’ai d’ailleurs souvent pensé que les histoires que l’on nous raconte sur les célèbres premières phrases des explorateurs ou autres étaient un peu surfaites voire carrément du gros mytho pour leur donner une certaine aura. J’en suis maintenant un peu plus convaincu, clairement l’esprit à ce moment-là est incapable de construire une phrase digne de Bernard pivot tant la claque est violente, enfin pas moi en tout cas…

Pas le temps de souffler, je n’ai que quelques jours pour assimiler mon travail et suivre les conseils d’A.G : la passation commence. Les journées de travail s’enchaînent : tp d’alignement des optiques, tour des installations, simulation d’acquisition et de traitements des données, inventaires, envoie/réception des pièces…On a même fait la traditionnelle photo de passation, qui rejoindra les autres sur le mur de notre shelter Lidar, au top ! Anne-Gaëlle avait préparé une semaine de travail aux petits oignons, c’est une excellente professeure, je l’écoute attentivement pour ne pas ruiner tous ses efforts de pédagogie. Le courant passe très bien avec AG qui est très avenante.  Ayant des projets à court terme relativement similaires, notamment une année au pôle nord, on s’imagine déjà s’y recroiser, ça serait bien fun ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver les aventures de son hivernage 2016 sur son blog: enterreadelie.wordpress.com

Sur la route du travail avec A.G. Ce beau contener bleu est mon « shelter Lidar », mon labo en somme.

 

Ouverture de la trappe du télescope

Sur le toit du shelter Lidar, avec en arrière plan le continent Antarctique

Photo de passation qui garnira le mur des Lidaristes de DDU!

 Entre ces sessions de travail, petit dej à 7h30, déjeuner à midi (précédé d’un apéro à 11h45 pour raconter nos matinées, bin oui…), diner à 19h (aussi précédé d’un apéro à 18h45, pour raconter nos après-midi, il y en a des choses a dire !). C’est l’occasion de faire connaissance avec mes compagnons, tout comme les sessions billards, baby, ping pong ou discussions diverses, toujours encerclés par nos fidèles amis, les manchots Adélie.

Le séjour DDU. Bizarrement tout le monde s’attroupe autour du bar…

Concert propose par Elodie (chant), Jean-Baptiste (chant), Etienne (batterie) et Victor (guitare). Photo: Vincent Terol

Je n’ai pas encore eu vraiment le temps de profiter de l’endroit mais ça ne saurait tarder, cette première semaine étant dédiée au travail. De plus, ayant encore énormément de mal à dormir par ce jour permanent qui dope nos hormones de l’éveil à en rendre jaloux Lance Armstrong, je suis il faut bien le dire éreinté ! (je passerai sous silence les soirées plus ou moins arrosées qui n’ont surement pas aidé à résoudre le problème…) Conséquence, je n’ai fait qu’une seule petite sortie sur la banquise et n’ai pas trop le temps pour alimenter le blog, pas aidé par le fait qu’il n’y a qu’un seul PC avec accès internet libre et que forcément il est très demandé, d’autant plus en période d’été (ici) où près de 80 personnes sont présentes. Je ferai au mieux jusque fin février, date à laquelle ou nous ne serons plus que 23 et tout deviendra alors plus calme et plus noir, je pourrai dormir !

Le jour de rédaction de cet article, le 22 Janvier, marque également la fin de la rotation R2. L’astrolabe déchargé des vivres et matériels, et reparti avec les hivernants de l’année précédente dont Anne-gaëlle. Le début d’après-midi fut assez morose sur la base, de très forts lien se sont noués ces dernières semaines avec les campagnards d’été et les premiers hivernants de mon année. Les départs ne sont jamais faciles mais font partie de notre aventure…Merci A.G pour ta sympathie et ta passation au top, et bon vent à toi!

A très bientôt pour le tour détaillé de la base et des activités des uns et des autres, qui sont aussi passionnantes que les personnes les menant.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le voyage et l’arrivée #3"

Me notifier des
avatar
Dominique
Invité
Dominique

Bonjour Erwan, merci pour ce beau reportage et pour les photos magnifiques; je suis fascinée par ces paysages, c’est là que l’on se rend le plus compte de la petitesse de l’homme malgré toute sa technique, de quoi nous rendre humble et plus respectueux envers la nature. A bientôt.

Toilapol - PaulK
Invité
Toilapol - PaulK

je découvre votre blog cité par Anne-Gaëlle. Je me suis évidemment abonné au flux rss et je vais vous suivre tout au long de cette année. Je vous souhaite d’y passer une très bonne année ! Merci beaucoup de partager ces quelques instants tout là-bas.

Romain J.
Invité
Romain J.

Pouahaha too good ! Le « les soirées arrosées » m’ont bien fait rire, et surtout m’ont fait dire « ouais ok c’est bien Erwan ça! » 🙂

Profite gros, franchement c’est incroyable 🙂

Paul R
Invité
Paul R

ça à l’air tellement cool ! Profites bien !

Je lis le blog de la personne qui était la avant toi, en effet tu vas avoir du taff !

wpDiscuz