Comment s’y rendre?

Des rotations par bateau à partir de l’Australie…

La base, coupée du monde en hiver par des centaines kilomètres de « pack », masse de blocs de glace flottants détachés de la banquise, n’est accessible que durant l’été austral, typiquement entre fin octobre et début mars. Chaque année, le navire l’Astrolabe (dont le nom fait référence au bateau sur lequel Jules Dumont d’Urville naviguait lors de la découverte de la Terre Adélie), au départ du port d’Hobart en Tasmanie, effectue 5 rotations, nommée R0 à R4 assurant la relève des équipes et le ravitaillement. 5 à 6 jours sont nécessaires pour parcourir les plus de 2.500 km de distance entre l’Australie et la Terre Adélie.

un-continent-isole_2

Trajet en bateau entre Hobart et DDU

Ce navire polaire ravitailleur de 65 mètres de long, peut embarquer à chaque rotation 49 passagers et plusieurs centaines de tonnes de vivres, de carburant et de matériel. Cette année, R0 partira d’Hobart le 22 Octobre 2016, R1 le 4 décembre, R2 le 2 janvier 2017, R3 le 31 janvier et R4 le 20 février : ces dates sont cependant susceptibles de changer suivant les conditions météorologiques. Dans le cas où la banquise se maintient plus longtemps que prévu, obligeant l’Astrolabe à s’immobiliser à quelques kilomètres de la station, deux hélicoptères embarqués sur le bateau se chargent alors de transporter matériel et personnel jusqu’à DDU. A noter que l’’Astrolabe est également utilisé pour des campagnes de courte durée d’océanographie côtière en Antarctique.

astrolabe-quittant-tasmanie

L’Astrolabe quittant la Tasmanie

astrolabe-dans-le-pack

L’Astrolabe prit dans le pack

Il est important de préciser que l’Astrolabe n’a pas été conçu pour contrer le roulis et le tangage. En effet, l’astrolabe mis en service dans les années 80 devait tout d’abord servir à la maintenance auprès des plateformes pétrolières Norvégiennes. Sa coque renforcée, relativement plate, destinée à briser la banquise d’épaisseur modérée (jusqu’à 1m50), le rend instable dès que le temps se dégrade. Ainsi, en traversant les 40èmes rugissantes et les 50èmes hurlantes, deux bandes situées entre les 40Eme et 50ème puis 50ème et 60ème parallèles de l’hémisphère sud caractérisées par des vents violents et donc de forts mouvements de mer, les personnes à bord de l’Astrolabe sont fortement secouées. A tel point que l’Astrolabe a gagné le surnom de « Gastrolabe ». Je vous raconterai plus en détail le trajet sur l’Astrolabe dans mes chroniques du quotidien, si je ne suis pas trop occupé à remettre en place mon estomac…

L’année 2017 sera de plus très importante pour l’Astrolabe puisqu’elle marquera sa date de « retraite » des rotations Hobart-DDU. Il sera remplacé par un nouveau navire, construit à Lorient, qui sera un véritable brise-glace. Il mesurera 72 mètres de long, 16 mètres de large, pourra accueillir 60 personnes, transporter 1200 tonnes de fret et disposera d’un hélicoptère et sera baptisé…l’Astrolabe, et oui le nom ne change pas!

nouveau-astrolabe

Maquette du futur Astrolabe

Suivez ici en direct la géolocalisation de l’Astrolabe (est également donnée celle du Marion Dufresne, desservant les îles subantarctiques)

…mais également un accès par avion

Depuis 2012, les conditions de glace à l’approche du continent Antarctique se sont modifiées et la banquise se maintient pendant l’été austral, rendant la rotation R0 de plus en plus périlleuse, et obligeant l’IPEV a développer d’autres moyens que l’Astrolabe pour débarque le matériels et les personnes. Ainsi est également programmée fin Octobre-début Novembre une rotation aérienne, non plus par l’Australie mais pas la Nouvelle-Zélande. Au départ de l’aéroport de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le personnel et le matériel rejoignent dans un premier temps la station italienne Mario Zuchelli par avion-cargo, située dans la baie Terra Nova, à près de 1500 km de DDU. Un second avion, de type Twin Otter, relie ensuite la station italienne à la Terre Adélie.

avion-a-mario-zuchelli

Avion cargo arrivant à la station Mario Zuchelli

twin-otter-quittant-mario-zuchelli

Avion Twin Otter quittant la station Mario Zuchelli

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz