Climat et milieu naturel

« D’où vient cette étrange attirance de ces régions polaires, si puissante, si tenace, qu’après en être revenu on oublie les fatigues, morales et physiques pour ne songer qu’à retourner vers elles ? D’où vient le charme inouï de ces contrées pourtant désertes et terrifiantes ? »                                                                                                                                        

Ces mots furent prononcés par l’explorateur français Jean-Baptiste Charcot, au retour d’une expédition en Antarctique. Ce continent est en effet à plus d’un titre étonnant: il est dans son immense majorité un désert de glace, «un univers sans repère, sans odeur, sans couleur autre que le bleu et le blanc, sans bruit autre que le vent», comme le décrit Jean-Louis Etienne (qui, même si son nom peut évoquer un salon de coiffure, est un habile explorateur, premier homme à avoir atteint le pôle Nord en solitaire en 1986). Il abrite pourtant une forte activité géologique, des niches de vie qui peuvent être localement luxuriantes  et sa couche de glace, qui peut atteindre 5 km d’épaisseur par endroit, est une exceptionnelle mémoire à ciel ouvert des temps passés. Il est enfin le continent des extrêmes, l’endroit où les températures descendent sous les -80°C, où le vent dépasse les 300 km/h, où la nuit et le jour peuvent durer 6 mois. Apprenons donc à connaitre ce continent qui semble transformer radicalement les femmes et les hommes qui foulent sa glace.

Géographie

Climat: le continent des extrêmes

Faune et flore en Antarctique

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz